Vale Press.

Tom Stowe, directeur général de Vale Press, a signé un contrat pour acquérir une Speedmaster SX 52-5. Grâce à cette presse, il pense que Vale Press peut accroître sa productivité de 30 à 40 % par rapport à celle obtenue avec la Printmaster PM 52, qui sera donc remplacée par cette nouvelle Speedmaster SX 52. En outre, la Speedmaster SX 52 vient compléter la Speedmaster SM 52 installée l’année dernière du point de vue de la productivité.

L’entreprise des Cotswolds dans la vallée d’Evesham s’appuie depuis toujours sur une technologie de pointe et utilisait jusqu’à présent une T Offset, une Printmaster PM 52, une Speedmaster SM 52 et, désormais, une Speedmaster SX 52.

La Speedmaster SX 52 est équipée du guide-opérateur Intellistart. Cette fonction affecte automatiquement à l’opérateur les manipulations nécessaires pour configurer la machine. Grâce à la nette réduction des temps d'aménagement et à la vitesse supérieure de la machine (15 000 feuilles par heure), Vale Press a pu accroître sa capacité et prendre en charge des commandes qu’elle ne pouvait pas réaliser les mois précédents. Financée par SG Finance, la machine est exploitée par 2 équipes, voire 24 heures sur 24 si la demande l’exige.

« Nous sommes également sensibles à la protection de l’environnement et, avec la norme ISO 14001, nous nous engageons en faveur d'améliorations continues. Cette machine à imprimer nous aide à réduire encore notre maculature lors de la configuration, ce qui a également des répercussions sur les coûts. Même lors des lavages, notre besoin en produits chimiques est réduit au minimum », souligne Tom Stowe.

Dans le même temps, l’entreprise investit dans un troisième massicot Polar, le modèle Polar 78 X plus, dotée d'un écran tactile de 18 pouces et d'une capacité de stockage élevée pour les travaux d'impression.

« À chaque fois, notre choix se porte sur Heidelberg, car ses collaborateurs nous conseillent toujours parfaitement. Nous expliquons nos exigences et notre budget et ils nous aident à trouver une solution en adéquation avec notre activité. Nos besoins sont compris. Et même en cas de problème, nous savons que nous recevrons un appel du service après-vente le jour même, et les valeurs de revente des machines sont bonnes », conclut Tom Stowe.

Plus d'informations

Comment pouvons-nous vous aider ?

Merci de remplir le formulaire ci-dessous afin que nous puissions répondre à votre demande. *Ces champs sont obligatoires.

Demander une offre