Contact

Demander une offre

M&E Druckhaus, Allemagne.

La philosophie "Push to Stop" appliquée au pliage.

Pliage en nappe autonome

Déjà en 2013, le principe de pliage en nappe sur une Stahlfolder TX 96 était intégré par Heidelberg sur le site de son client Meinders & Elstermann (M&E Druckhaus) à Belm près de Osnabrück en Allemagne. Il avait été testé avec succès par Klaus Harig et Rainer Suerbaum du service M&E Postpress avant le lancement des plieuses Stahlfolder TH 82-P et KH 82-P : "Par rapport à la Stahlfolder TX 96, la Stahlfolder TH 82-P ne présente aucune restriction dans les types de plis et d’applications au niveau de la troisième station".

En raison de l’augmentation du grammage des feuilles imprimées, l’entreprise a investi dans un Transomat de déchargement de marque Polar. Les piles de documents ont alors juste à être poussées, à une hauteur ergonomique, de la table de réception vers le Transomat ; la mise sur palette est alors entièrement automatisée. Ce système permet de traiter jusqu’à 12 tonnes de papier par équipe.

Automatisation des interventions manuelles

Les plieuses Heidelberg sont maintenant économiquement adaptées pour les petits tirages : depuis août 2018, le concept "Push to Stop" est disponible pour toute la gamme pliage ; les changements de cahiers sont effectués sans intervention de l’opérateur. Klaus Harig explique : "Le nombre de petits tirages est en augmentation constant. Grâce à la fonction 'Push to Stop', nous espérons pouvoir utiliser la plieuse de façon efficace même pour ces petits travaux".

Les changements de cahiers sont détectés par la plieuse au moyen d’une caméra via la lecture d’un code barre imprimé sur le document. Toutes les interventions manuelles sont ainsi automatisées : l’alimentation en feuilles est automatiquement interrompue et les piles restantes sont prélevées en sortie, assurant ainsi la bonne séparation des cahiers. De plus, le système prélève automatiquement 2 feuilles tests du cahier suivant et un ticket de production est imprimé. Dans un avenir proche, il sera possible de gérer les données de production dans le flux Prinect. Enfin, le compteur est remis à zéro automatiquement et la production se poursuit avec le dossier suivant.

Accroissement de la productivité

Le nouveau système de pliage en nappe et l’accroissement de la productivité ont eu pour conséquence d’augmenter les exigences concernant les sorties. Judith Ihle, responsable de la ligne Produit Plieuses chez Heidelberg explique : "Conjointement avec notre partenaire Palamides, nous avons développé une version Heidelberg de la sortie 'alpha' dont les fonctionnalités sont adaptées à notre gamme P-Folders". La capacité de production atteint 16.000 cahiers / heure et la sortie est totalement intégrée dans la ligne au niveau des interfaces. De plus, l’ensemble de la machine peut être piloté aussi bien depuis la plieuse que depuis la sortie.

Découvrez Push
to Stop pour la plieuse
Production autonome
de cahiers.
Plus d'informations
Comment pouvons-nous vous aider ?

Merci de remplir le formulaire ci-dessous afin que nous puissions répondre à votre demande. *Ces champs sont obligatoires.